Randonnées du Dimanche

A Cimes et Sentiers on craint dégun!

 

4 janvier 2018 St Restitut, les Chapelles, Village le Barry Lieu de départ: Parking en bas de Saint Restitut

Nous étions 19 à partir ce matin, bien équipé pour affronter quelques gouttes de pluie échappées des nuages, nous voilà en route traversant le village direction la chapelle Saint-Sépulcre, de forme hexagonale style gothique.

Nous poursuivons notre randonnée sur un joli sentier sablonneux, puis sur les strates de calcaire, en bord de paroi rocheuse le long de plusieurs stations de pompage. La Chapelle sainte-Juste construite au milieu du 19éme siècle sur l'emplacement d'un sanctuaire païen s’offre à nos yeux agrippée sur son support rocheux, du haut de la colline, elle domine: St Paul 3 châteaux, la vallée du Rhône, le canal Donzère-Mondragon et l’usine centrale EDF.

Puis dans un bois de pin qui nous mène jusqu'aux carrières souterraines de St Restitut hautement historique, appelé pierre blanche, qui servit à bâtir le grand théâtre de Montpellier... Exploitées début 19éme jusqu'au début 20éme siècle, environ 400 pers. qui travaillent ici. 100 ans plus tard l’endroit a été déserté, les plafonds des salles ont environ une dizaine de mètres de haut, nous évitons l'exploration à la lampe frontale, après l'avoir traversé, un énorme bâtiment se présente, qui abrite la machinerie d'un câble frein à tambour relié avec un funiculaire le long d'un plan incliné long de 860m qui contrôlait la vitesse du wagonnet qui descendait les blocs de pierre jusqu’à la gare de St Paul 3 châteaux.

L'heure du repas se fait sentir, nous nous posons en surplomb d'une vue imprenable sur LE BARRY, avec quelques rayons de soleil. Moment toujours très agréable qui fut agrémenté de desserts et pâtisseries maison. À quelques mètres de là s’offre à nous l'entrée du souterrain, un petit groupe se formant pour l'exploration, frontale allumée et nous voilà parti pour 10 mm de marche, quand on aime on ne compte pas!!! puis retour en arrière.

Ce souterrain était en fait, un aqueduc ou échappatoire qui permettait de récolter l'eau qui, par condensation, ruisselait sur les parois avant de se déposer dans la rigole centrale. Elle arrivait ainsi jusqu'à la fontaine du village. Descente au village pour la visite de ces maisons troglodytiques creusées dans le safre: pour mémoire: 1763 dénombrait 88 foyers 1828: 33 propriétaires habitaient le village 1828: 16 propriétaires 1906: 2 propriétaires, Le principal attrait des lieux est justement l'intérieur des maisons où l'on remarquera la manière dont sont agencées les pièces et les vestiges qui permettent de s'imaginer comment était la vie quotidienne ici dans les temps reculés.

En passant devant la chapelle Notre-Dame d’Espérance construite en 1682 taillée en grande parti dans la roche, fut notre avant-dernier monument « historique » sur le chemin du retour vers Saint Restitut. En surplomb on aperçoit les ruines du château de Chabrière. Passage obligé devant l'église du 12ème siècle, classé monument historique, une remarquable décoration de l'antique: le porche méridional, chapiteaux à feuilles d'acanthe, frises, modillons ornés de palmettes... et ou une crèche était présente à l’intérieur. Une belle balade culturelle, merci aux participants.

Christian

Photos

Infos

 

Mise à jour du site le 14 février 2018

 

 

 

 

Contacts

 

Président
Mr René Lafont
Tél: 04.90.46.84.00

Secrétaire
Mr Patrick Lejeune
Tél: 06.32.79.66.26

vaisonrando@cimesetsentiers.org

Localisation

CIMES ET SENTIERS
Siège social:
Mairie de Vaison
la Romaine, 84110

association de randonnée
pédestre déclarée loi 1901

Agréée jeunesse et Sports
Affiliée au CDRP 84  et à la FFR